* You are viewing the archive for décembre, 2008

J’adoôOÔOôore le 31

Le 31, c’est un peu LA fête par excellence, et cela pour plusieurs raisons.

Déjà, on n’offre pas de cadeaux le 31,  aucun plaisir d’offrir ni aucune joie de recevoir.

Une fête désintéressée qui ne tourne pas autour de son seul  trou-de-balle et de son seul bon plaisir. Au contraire, le 31 est la seule fête véritable, comme on fêterait le vent, le soleil ou le dieu des abricots secs.

Et si finalement le 31 était le seul soir où on pouvait embrasser des connards les gens que l’on n’aime pas et les serrer dans nos bras engourdi ?

Ha oui, et … Continue Reading

Le cadeau

Chaque année la période de Noël me rappelle tristement l’une des quelques incapacités chroniques dont je suis victime.

J’en prend conscience à chaque Noël (et aux anniversaires aussi) : je suis physiologique incapable de réussir un paquet cadeau.

Quand on est atteint de cette infirmité, le plus simple est de déléguer la tâche à une vendeuse cinquantenaires endimanchée et acariâtre qui empaquette à la hâte tout le samedi en attendant la pause. Je suis à chaque fois admiratif de la précision chirurgicale avec laquelle le prix est enlevé d’un coup de ciseau à bouts ronds  (je me suis toujours demandé pourquoi on … Continue Reading