* You are viewing the archive for juillet, 2006

Les doigts dans le nez

La nature a horreur du vide.
Serions-nous si influencés par les lois naturelles que nous fourrions presque automatiquement notre index dans les cavités de nos excroissances nasales ? La pêche y est certes miraculeuse, mais dégoûte hélas le malencontreux voisin, coincé dans les embouteillages. Curieuse hypocrisie qui fait hurler aux génitrices : « Ne mets pas les doigts dans ton nez ! » à leurs chers bambins et qui, une fois le petit monstre parti vaquer à ses pirates imaginaires, les fait se soulager frénétiquement d’une démangeaison si profondément placée.

Continue Reading

La traction terrestre

La vie se modernise. La mort aussi. Depuis longtemps, on racontait au peuple qu’une fois la mort venue, leurs âmes monteraient au paradis retrouver le brave passe-partout dénommé Saint-Pierre qui leur remettrait les clefs de leur chambre, and welcome to the paradize palace ad vitam eternam, amen.

Continue Reading

De l’impossibilité démontrée de croiser les doigts de pied

Longtemps, je me suis demandé pourquoi nous croisions les doigts de la main, et non les orteils, en superstitieux convaincus. La coutume souffrirait-elle d’une légère extension sémantique ? Serait-elle moins efficace pour porter chance au blême et futur bachelier ou au torturé de l’appendicite ? Bravant les habitudes bien installées, j’entamai un tressage d’orteil bref et méthodique au premier secours réclamé. L’expérience fut concluante.

Continue Reading

Par le trou de la serrure

Il y a des gens qui ont une santé de cheval. Il y en a même d’autres qui se prennent pour des étalons. D’autres sont de vrais ânes. Toujours est-il que certains semblent avancer dans la vie avec des œillères. J’en connais un qui ne regarde ni à gauche, ni à droite. Il fonce. Droit devant lui. Tant pis s’il y a un mur.

Continue Reading

Forget, forgot, forgotten

J’ai oublié de féter le 100ème billet de mon blog ! C’est celui juste avant, la minute éducative.

D’un autre côté tout le monde s’en fiche, non ?
D’ailleurs c’est très relatif comme notion, si on avait 8 doigts aux mains on compterait probablement en base 8 au lieu de 10 et du coup la 100ème s’appellerait la 144e et il ne viendrait à personne l’idée de la fêter.

Donc bon.

Page 1 sur 212